Test de The Legend of Zelda : Kaze no Takuto sur GameCube

Le Zelda sur Game Cube, avec son cell-shading qui n'a globalement pas plu... c'est bien dommage, car ce volet constitue un épisode incontournable de la mythique série. Et je vais vous prouver ça...

Fiche technique

Pas de screeshot-titre
disponible
Développeur Nintendo
Langue Français
Difficulté Facile
Genre RPG

L'histoire vite fait...

L'histoire de Kaze no Takuto (allez, je vais dire "The Wind Waker", histoire que tout le monde comprenne) se situe à la suite des deux volets sur N64.

*spoil de OoT*
Souvenez-vous, Ganondorf, n'a été qu'enfermé, et il a juré vengeance. Voilà donc qu'il brise son sceau aidé de la Triforce de la Force (toujours en sa possession, souvenez-vous quoi !) et là... pas de héro.

Aucun héro n'apparait et Ganondorf commence son oeuvre de destruction. Jusqu'à ce que les dieux s'énervent et engloutissent Hyrule sous les eaux avec Ganondorf et ses habitants.

Puis l'histoire devient légende (et oui ! :) ) et o­n l'oublie. Il n'y a que sur une petite île qu'on célébre le héros en habilllant les enfants du costume du héro : le traditionnel costume vert. Vous incarnez une jeune homme sur cette île, habillé justement de ce drôle de costume et qui devra partir à la recherche de sa soeurette enlevée par un vilain zoziau.

Et c'est parti...

Les mauvais points

Allez, comme à mon habitude, je commence par ce qui va pas :

D'abord le GROS problème, la durée de vie. Quelques cinq donjons et d'autres quêtes annexes, c'est bien maigre à coté de OoT ou même des énormes donjons de MM.
Et entre ça, se trouvent de longues scènes de bateau, qui, si elles sont reposantes et apréciables par leur beauté et musiques, deviennent vite énervantes, o­n en garde ce goût d'une sorte de durée de vie artificielle. Si vous voyez ce que je veux dire...

Et ensuite... ben y'a pas beaucoup de mauvais points sinon, et c'est bien pour ça qu'on râle après la durée de vie.

Et le cell-shading ? Mais il est super ce cell-shading ! Voilà un autre mauvais point de TWW, il a été mal compris. C'est sûr qu'avec tout les jeux "fait en boite" avec de la super 3D (que j'aime pas. Désolé, mais pour moi, FF6 est plus beau que FFX-2), c'était mal parti.

Nintendo a compté sur l'intelligence et l'ouverture d'esprit de ses joueurs et c'est raté. Trop de ploucs jouent aux Zelda maintenant, dommage le prochain sera en vrai 3D, c'est une petite défaite, mais une défaite qui pèse pour ceux qui n'aiment pas la "real 3D".

Bon, o­n peut pas dire grand chose de TWW, le système de jeu est celui de OoT et MM à la différence qu'il posséde une caméra super bien pensée car très souple.

Passons maintenant à ce que personne n'a vu ou si peu : l'âme de TWW...

Un jeu à l'émotion surprenante ...

... pour qui sait s'y plonger.
Et apparamment c'est pas donné à tout le monde.

N'empêche qu'avec ces musiques extraordinairement envoutantes et surtout les super-expressives mimiques de Link, o­n est pris à la gorge.
On rit au début, o­n le prend à la légère, mais dès l'apparition du roi d'Hyrule, TWW se veut grave et émouvant.

Je parle bien sûr pour ceux qui seront entrés, absorbés par l'esprit du jeu.

Conseil: jouez à ce jeu comme vous iriez au cinéma. Dans le noir, avec le petit-frère TRES loin. Si vous arrivez à vous identifiez à Link ( et je trouve que le cell-shading ultra-expressif aide beaucoup ), c'est gagné, vous allez vivre des moments extraordinaires. Si vous jouez comme tout les petits c*** dopés à FFX qui ne voient que des images, vous allez vous ennuyer.
A vous de choisir.

N'empêche qu'après avoir fait abstraction des cris de mon petit-frère et de son amis l'imbécile, lorsque le roi d'Hyrule annonce qu'il va mourir avec son royaume, j'avais presque envie de pleurer. Et le générique m'as fait le même effet qu'un générique de cinéma : "encore !!"

Voilà. Vous pensez peut-être que j'ai été trop superficiel (mais si Nigel, je sais que tu le pense) mais au contraire, je suis allé au fond de TWW, là où je n'ai jamais vu personne aller dans un autre test.

Tu vois Nigel, toi qui voulait des tests originaux....

AU FINAL...

Qualité visuelle

J'adore le cell-shading, qui est beaucoup plus expressif que les poupées de cire de la 3D actuelle. Après, c'est une question de feeling. Préférez-vous des personnages prémachés, ou des personnages expressifs?

 18

Qualité sonore

La bande son est géniale. Elle colle parfaitement au jeu et joue une partie intégrante de l'ambiance.

 19

Background

C'est tout TWW. Ce jeu se résume à son histoire et à ses personnages. Et c'est pour ça qu'il est pas passé chez certains.

 20

Interface - Jouabilité

Rien de bien nouveau. Toujours aussi intuitif et bien fait, avec en plus une caméra souple gérée soit automatiquement, soit avec le stick C. On en oublie la manette à force.

 16

Durée de vie - Rejouabilité

Une durée de vie minable et rallongée artificiellement avec des phases de bateau rapidement ennuyantes. Par contre, on se le referait sans se prier. D'autant que lorsqu'on le recommence, on peux faire des photos impossibles avant (quête annexe) et comprendre l'hylien incompréhensible la première fois.

 12

Gameplay - Intérêt

Tout dépend du point de vue. Comme jeu vidéo, l'intérêt est limité. Comme anime, il est immense. La note sera au milieu donc (au milieu des bonnes notes, bien sûr)

 15

CONCLUSION

Un jeu mal compris. Une grande défaite pour Nintendo et une victoire pour les poupées de cire de Square-Enix. Dommage, c'est un jeu tellement bien fait et qui nous change des autres.

16.5 / 20

Laisser un commentaire

Informations ! Vous êtes en mode visiteur ! Si vous le souhaitez, vous pouvez vous connecter afin d'intervenir avec votre personnage.