Test de Bahamut Lagoon sur Super Nes

Bahamut Lagoon, sorti en 1996 et développé par Squaresoft, est l'un des derniers jeux de la firme sorti sur Super Nintendo mais aussi un des meilleurs. Il s’agit d’un Tactical-RPG classique mais magnifique qui vous transporte dans un monde magique où les dragons cohabitent avec les humains.

Fiche technique

Screenshot-titre du test de Bahamut Lagoon
Développeur Squaresoft
Langue Français
Difficulté Facile
Genre RPG

Un scénario classique mais un développement intéréssant

Vous incarnez donc le chef de l’escadron Dragon de l’empire de Kana, un royaume qui dès le début du jeu est pris d’assaut et envahi par l’empire contrôlé par l’empereur Sauzer. Ce dernier souhaite conquérir le ciel et devenir l’homme dont parle une vieille légende : celui qui pourra parler aux dragons sacrés et ouvrir la porte d’une nouvelle ère. L’aventure débute donc pour vous qui souhaitez libérer les villes sous le contrôle de l’empire, chacune de ces villes se situant sur des lagons dans les airs. Vous allez ainsi de combat en combat, l’histoire est plutôt bien pensée et autour de vous s’articule d’autres histoires ayant pour centre vos compagnons. Par exemple, vous découvrirez vite que vous et la princesse de Kana êtes liés par un sentiment fort mais que Palpaléos (un général de l’empire) fait aussi partie de cette relation. Ainsi de nombreux personnages secondaires ont une histoire propre et chaque personnage a une personnalité bien distincte.

La prise du chateau par les forces de l'empire. Admirez au passage les maginifiques graphismes !!!

Un système de combat fort intéréssant

Comme dans tout Tactical-RPG qui se respecte, vous contrôlez vos personnages sur une carte et pouvez leur faire effectuer diverses actions très classiques pour la plupart (attaque, magie, objet…. Cependant, certains personnages possèdent des attaques un peu plus originales comme les invocations de dragons sacrés ou des magies aléatoires. Mais l’originalité et l’intérêt de Bahamut Lagoon en combat ne se situent pas au niveau des personnages mais des dragons. En effet chaque groupe de personnages (4 par groupe) possède un dragon qui le suit, et c’est dans ce dernier que se situe ledit intérêt. Ainsi, vous pourrez les nourrir (avec des armes, armures et autres herbes magiques que vous collectez en combat) de manière à faire augmenter leurs statistiques et leur pouvoir, et cette évolution pourra avoir un effet sur leur apparence physique (certains ont vraiment la classe vers la fin de leur évolution). Cependant on peut regretter que lorsqu’ils arrivent au bout de leur évolution (et que leurs statistiques sont au maximum), ils reprennent quasiment leur forme de départ (on aurait pu s’attendre à mieux). Mais l’évolution des dragons a aussi des effets sur vos personnages et ceux-ci acquériront des magies plus puissantes en même temps que leur dragon. Enfin, il est aussi regrettable que l’on puisse contrôler les groupes mais pas les dragons : en effet, vous avez juste la possibilité de leur demander de vous suivre ou d’aller attaquer les personnages qu’ils veulent, ce qui donne parfois lieu à des erreurs tactiques.

Une interface claire et facile d'accès.
Voici la vue à laquel vous avez droit lors des combats.

Une bonne durée de vie mais un jeu trop dirigiste

Vous l’aurez compris, Bahamut Lagoon propose un système des plus intéréssant. Cependant, le jeu ne vous laisse quasiment aucune liberté et vous êtes dirigé de bataille en bataille après avoir regardé quelques scènes explicatives, parlé à divers personnages et nourri vos dragons. Heureusement, dans le menu d’avant-combat, vous pouvez participer à des batailles bonus qui permettent de faire exploser les statistiques de vos personnages. Ainsi, arrivé aux alentours du chapitre 9 (car le jeu est divisé en chapitres), je possédais deux dragons de niveaux maximum, et quand on sait que le jeu contient une vingtaine de chapitres… Ca peut surpendre, mais heureusement même avec d’excellents dragons les derniers combats restent assez complexes et le boss final se révèle être un bon challenge. Ainsi le jeu jouit d’une assez bonne durée de vie (environ 20 heures).

Voici la phase où vous nourissez vos dragons.
Vous avez peut être remarqué que ce dragon n'est pas à fond contrairement à celui d'à côté et pourtant, il est plus classe.

Une réalisation graphique des plus impressionnante

Sur le plan graphique, le jeu est magnifique est c’est l’un des plus beaux qu’il m’ait été donné de voir sur Super Nintendo (après Tales of Phantasia). Les couleurs sont magnifiques et contribuent à renforcer l’atmosphère de quête épique et héroïque du jeu. On sent que les gars de chez Square maîtrisent leur sujet et presque tout est parfait. Cependant certaines animations de combat sont moyennes et les invocations sont très très basiques. En effet, lors de ces animations, on voit une image de dragon (superbe en l’occurrence) agréméntée de quelques effets spéciaux, mais l’image est statique et il aurait été plus sympa d’animer ce dragon. Mais bon on ne va pas cracher dessus puisque tout le reste est superbe et notamment les animations des magies.

Vous aurez droit à cette vue lorsque vos personnages rencontreront un ennemi.

AU FINAL...

Qualité visuelle

Tout bonnement excellents, le jeu est magnifique, on en prend plein la vue.

 19

Qualité sonore

Magnifique : les musiques sont prenantes comme presque toujours chez Square.

 17

Background

Plutôt bien développé pour un rpg console, une légende millénaire, un affrontement de civilisations, une tradition de chevaliers dragon, pas mal du tout tout ça...

 17

Interface - Jouabilité

Ayant joué avec le menu japonais, je dois dire que c'était un peu la misère pour m'y retrouver XD (merci terminus trad :p ) mais une fois que j'eusse repéré les correspondances japonais--français, ça s'est très bien passé, interface au final très claire et très simple de prise en main ;D

 18

Durée de vie - Rejouabilité

Pas extrêmement long, plutôt facile et pas très accrocheur, très bien à faire une fois, peut être deux, mais ensuite, on a plus vraiment envie de continuer :(

 14

Gameplay - Intérêt

Histoire vraiment intéressante, trip du contrôle des dragons, deux points positifs, gameplay assez répétitif, combat peu tactique, jeu trop facile, 2 points négatifs (oui je sais ça fait 3, mais ça se ressemble trop tout ça :p ) mais, un avantage au positif grâce à une réal graphique impec, une musique du tonnerre et un système d'évolution des dragons trop sympatoches ;)

 16

CONCLUSION

Bahamut Lagoon est donc un très bon jeu servi par un bon scénario et un système de combat fort original. Cependant, il se révèle assez simple une fois qu’on a compris le système des dragons, et sa linéarité est plutôt embêtante pour les joueurs expérimentés qui lui préféreront peut-être Ogre Battle, moins beau mais beaucoup plus dur ou bien encore Shining Force sur Megadrive. Mais si vous aimez le genre et que vous voulez passez une vingtaine d’heures agréable sans trop de prises de têtes, n’hésitez pas, téléchargez-le. Et si vous n’aimez pas le genre, et bien… Téléchargez-le quand même ! Il est tellement bon que vous prendrez goût aux T-RPG. De plus, le patch de traduction est avancé et permet de franchir la barrière de la langue. Alors n’hésitez pas et foncez, Kana a besoin de vous !

16.5 / 20

Laisser un commentaire

Informations ! Vous êtes en mode visiteur ! Si vous le souhaitez, vous pouvez vous connecter afin d'intervenir avec votre personnage.