Test de Shining Soul sur Game Boy Advance

Shining Soul est sorti tout récemment au Japon, en mai dernier, sur la fabuleuse Game Boy Advance. Il s'agit là du tout dernier opus de la fameuse saga des Shining (vous connaissez tous les trois Shining Force). Cette série est culte, au même titre que les Final Fantasy. Alors, qu'en est-il du nouveau-né ?

Fiche technique

Screenshot-titre du test de Shining Soul
Développeur Nextech
Langue Japonais
Difficulté Facile
Genre A-RPG

Une histoire exceptionnelle

Nan, je rigole. C'est tout le contraire en fait : le scénario brille par son absence. Une horde d'immondes créatures, de bons gros monstres bien baveux, viennent d'envahir le royaume (une île en fait) où vous viviez tranquillement auparavant. Evidemment, c'est à vous qu'incombe la tâche de débarasser le monde de cette infâme créature. C'est tout. Vous avez là le script complet, ce n'est même pas un résumé. C'est bien maigre. Est-ce pour autant un mauvais point ? Ben pas tant que ça en fait. En général, le scénario est un élément essentiel dans un RPG, car c'est sur lui que tout repose. Mais là, en l'occurence, non, ça ne gêne pas... Pourquoi ? Tout simplement car ce n'est que l'on recherche en premier dans un Dungeon-RPG. Eh oui ! On aborde là un détail assez important : ne vous attendez pas à trouver un Tactical-RPG, encore moins autre chose. Cet épisode est un pur Dungeon-RPG, avec tout ce que cela sous-entend. Alors bien sûr, on aurait préféré un contexte un peu plus recherché, mais ce semblant d'histoire s'avère amplement suffisant pour ce genre de jeu, où le but premier est de faire évoluer votre perso. Y'a pas que le scénar non plus à rentrer en ligne de compte, alors, et le reste ??

Une très bonne réalisation

Et là, je ne rigole pas. Pour un jeu de Game Boy Advance, il ne s'en sort pas si mal... Tout d'abord, au niveau des graphismes, ils sont léchés et agréables dans l'ensemble. Il est vrai qu'on tombe parfois sur des tableaux inférieurs au reste, mais ça demeure assez rare tout de même. Oh bien sûr, on a déjà vu mieux. Il n'empêche, ils sont tout à fait comme il faut pour que le joueur puisse les aprécier. Les premiers donjons sont assez rébarbatifs, avec sans cesse les mêmes décors (les premiers seulement, je vous rassure), mais par la suite, on gagne de plus en plus en beauté, pour arriver parfois à de l'excellent (arf, le cinquième donjon...). Le héros et les ennemis sont bien animés. En parlant des ennemis justement, ceux-ci s'avèrent assez variés, et, bien que la plupart soient déclinés en plusieurs versions (du style, y'a les squelettes gris, les mauves un peu plus forts, etc... vous comprenez tous le fond de ma pensée je suppose), on doit bien atteindre une cinquantaine de spécimens au final. Le gameplay, quant à lui, est très agréable. Le héros répond au doigt et à l'oeil, sans aucun délai. C'est très appréciable, vital même durant les affrontements, car chose que je n'ai pas encore précisée, c'est que Shining Soul est un Action-RPG pour ce qui concerne les combats. Donc, un bouton pour frapper, un autre pour utiliser un objet, la possibilité de zapper entre les différentes armes et autres items en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire... Attention cependant, lorsque vous allez dans l'inventaire, le jeu poursuit son cours, alors faîtes gaffe de vous trouver dans un lieu sûr. Ce n'est pas un défaut, seulement un parti pris. En tout cas, pour la jouabilité, c'est du classique, mais c'est efficace, à n'en pas douter. Un bref détour pour parler des musiques. On est dans un Shining, donc on retombe forcément sur certains thèmes tout bonnement géniaux, mais dans sa globalité, c'est moyen : on trouve du plus ou moins. Mais jamais on ne se trouve lassé par un thème, c'est un point important. Passons maintenant à ce qu'il y a de primordial dans un jeux de ce genre : le système de gestion.

Un système clair

C'est exactement ça : ça reste sobre, mais clair et pratique. Je ne vais pas commenter les menus, c'est comme dans n'importe quel RPG, le tout regroupé sur un seul écran, pour plus de simplicité. C'est loin d'être toujours le cas, parfois, c'est un vrai bordel dans certains jeux. La simplicité est ce qu'il y a de plus difficile... Mais je m'égare là. Commençons par le début. Quant vous vous lancez dans une nouvelle partie, on vous demandera de choisir votre race (Humain, Magicien, Elfe ou Orc), puis les détails du style couleur de cheveux et consors, et évidemment pour finir votre nom. Tout ça définira vos caractéristiques, et vous aurez finalement votre perso, celui avec lequel vous vous lancerez dans le jeu. Cela permet de ne pas avoir le même joueur que son voisin dans le mode multi-joueurs, mais nous y reviendrons. Et puis, le système d'évolution du héros maintenant : vous gagnez des XP quand vous tuez des ennemis, jusque là rien d'anormal. Mais ce qui diffère un peu des autres jeux, c'est que les XP que vous venez de gagner, vous choisissez à quoi vous souhaitez les attribuer (Force, Rapidité, Dextérité...). Voilà, je ne donnerai pas plus de détails, vous avez qu'à y jouer pour comprendre. Ce qui fait qu'à la fin, vous arriverez à avoir votre perso tel que vous l'avez décidé. Et tout ça dans quel but ? C'est pour le mode multi-joueurs (ça y est, nous y revenons). C'est ici l'un des meilleurs aspects du jeu. Vous pourrez vous regrouper jusqu'à quatre pour aller éclater du monstre. C'est vraiment génial. Je vais faire une petite parenthèse : malheureusement pour ceux qui vont y jouer via un émulateur, vous ne pourrez pas jouer en multi-joueurs, je ne connais personnellement aucun émulateur GBA qui le permette. Fin de l'aparté. Et fin du paragraphe en ce qui concerne le système.

Donc... ?

Ben, il faut comprendre pour commencer que ce jeu est un peu excentré par rapport aux autres Shining. Quand on pense à cette série, c'est tout de suite Shining Force qui vient à l'esprit (à jouer absolument si vous ne l'avez pas encore fait). Et à côté de ceux-là, il y en a quelques autres : Shining in the Darkness, Shining Windsom... Tous ne sont pas forcément des jeux cultes (le dernier cité justement). Alors qu'en est-il de celui dont il est question dans ce texte ? Il n'est pas mauvais. Voilà. Si vous aimez la série, vous aimerez celui-là, même si le style de jeu est très différent. Parler jap pour comprendre le jeu est loin d'être obligatoire, croyez-moi. Et le mode multi-joueurs apporte une dimension unique au jeu, qui palie la trop faible durée de vie du soft. En fait, il n'y a qu'une seule chose qui pourrait vraiment vous repousser dans ce jeu : c'est le style en lui-même. Il faut aimer faire monter son perso, refaire les donjons plusieurs fois de suite, et passer d'étages en étages qui se ressemblent plus ou moins. Ca peut être très lassant parfois. C'est à vous de voir.

AU FINAL...

Qualité visuelle

C'est assez bon dans l'ensemble. Quelques légères faiblesses parfois, mais ça reste à la hauteur pour une GBA. Un bémol il est vrai : ils sont assez lassants.

 13

Qualité sonore

Pour le processeur sonore de la GBA, c'est une fois de plus au niveau des autres productions. On notera cependant qu'il n'y a pas non plus "de quoi casser trois pattes à un mouton.

 12

Background

Euh... c'est quoi la bonne réponse m'sieur...Bon, on doit bien avouer que c'est LE gros point faible du jeu : un scénario invisible (inutile de comprendre le jap) et des personnages qui font juste de la figuration.

 7

Interface - Jouabilité

Au doigt et à l'oeil. Pas d'inquiétude à ce niveau. Tout est parfait, dans les règles de l'art

 16

Durée de vie - Rejouabilité

Remarquez, là aussi, ca fait mal : la durée de vie est assez faible. Mais une fois que vous aurez terminé le jeu (10 heures, si vous faîtes monter les lv de votre perso), vous pourrez le recommencer en mode "Spécial". L'art d'accroître faussement la durée de vie d'une jeu, vous connaissez. Y'a pas grand chose qui change, sinon les saisons. Par contre, dès qu'on se met à jouer à plusieur, alors là, c'est tout le contraire. Donc, ben, c'est difficile à noter... Allez, on lui met une bonne note pour le multijoueur.

 14

Gameplay - Intérêt

Il s'agit d'un Action-RPG

 14

CONCLUSION

En conclusion, il faut dire que ce Shining Soul a le mérite d'atteindre pleinement son but. Ah c'est sûr, ce n'est pas le jeu du millénaire, mais il n'en demeure pas moins un excellent Dungeon-RPG, marqué Shining. Le jeu à plusieurs est son principal atout. Donc, si vous jouez via un émulateur, c'est grillé pour vous les gars. Dans le cas contraire, ben, n'hésitez pas, entre les 2 Golden Sun et un Tactics Ogre. Voilà, vous savez tout, c'est à vous de juger maintenant...
12.5 / 20

Laisser un commentaire

Informations ! Vous êtes en mode visiteur ! Si vous le souhaitez, vous pouvez vous connecter afin d'intervenir avec votre personnage.