-- Test de Surging Aura sur Megadrive --

Dans la rubrique des RPGs oubliés dans un coin, Surging Aura ( サージングオーラ ) est un jeu que peu d’entre vous auront connu. Pourtant ce jeu peut se révéler relativement sympathique pour tous ceux qui apprécient les graphismes façon phantasy star 4. La question qui se pose donc est comme à l’accoutumée : que vaut ce jeu exactement ?

Fiche technique

Screenshot-titre du test de Surging Aura
Développeur Mutsumi Inomata / Sega
Langue Français
Difficulté Difficile
Genre RPG

Le prince, les héros et le lapin magique

Il y a de nombreuses années, un mage maléfique du nom de Rufeed mit le monde à feu et à sang en voulant s’approprier le pouvoir des écrits sacrés. Face à sa tyrannie, une croisade fût organisée, et à l’issue d’une lutte titanesque qui entra dans l’histoire sous le nom de bataille d’Ashura, 4 héros légendaires réussirent à mettre fin à son règne de terreur. Afin de marquer cette victoire, le royaume de Pasfalda fut créé, et le temps passa dans la joie et la paix...

Aujourd’hui est un grand jour à Pasfalda car le royaume organise une grande cérémonie pour fêter son 20e anniversaire de fondation. Tout juste réveillé par son amie d’enfance Seira, le jeune prince Muu doit s’habiller rapidement et rejoindre ses parents dans la salle du trône pour l’ouverture de la cérémonie. Mais alors que tout semble bien se dérouler, le royaume se retrouve soudainement pris d’assaut par des démons. Débordés par le nombre d’ennemis, les membres royaux se réfugient dans la crypte scellée abritant l’écrit sacré des ténèbres tandis que le roi Balam et la reine Silk décidèrent de rester dehors afin d’en protéger l’entrée.

Alors que la situation semble assez grave, Mill, l’archimage royale commence à montrer des signes de malaises, et soudain, comme envoutée, va mettre la main sur l’écrit sacré avant de se transformer en...Rufeed! Il s’avère que celui-ci n’était pas mort 20 ans auparavant mais qu’il avait pris possession de Mill l’archimage royale en attendant son heure. Ayant donc récupéré l’écrit sacré des ténèbres, Rufeed tue tout le monde, et alors que tout semble perdu, un lapin magique apparait pour donner une seconde chance à Muu...

Le royaume de Pafalda fête ses 20 ans.

Silk la lame du vent , Ornz l'archimage de la Terre et Balam le guerrier du feu contre Rufeed le mage maléfique.

Un système de combat particulier

S’il est une chose par laquelle ce jeu innove ...ou plutôt innovait, c’est par son système de combat particulier. En effet, si l’interface présente de légères similitudes graphiques avec Phantasy star 4, Lufia  ou à un Dragon Quest, le système de tour est différent. Dans Surging Aura, chaque action a un temps d’éxecution auquel vient se rajouter le temps que le joueur (c'est-à-dire VOUS !) prendra pour sélectionner ladite action, et l’ennemi ne vous attendra pas avant d'attaquer.  En d’autres termes, ne sortez pas prendre une boisson du frigo en plein milieu d’un combat, vous risqueriez de revenir pour voir un écran de game over.

Cependant, le système d’ordre est répétitif dans Surging Aura, c'est-à-dire que l’interface ne vas pas vous demander à chaque tour d'un personnage si vous voulez attaquer, défendre, utiliser un item ou encore tenter de fuir, et certaines actions choisies par le joueur, telles que attaquer, défendre et protéger seront répétées en chaine durant tout le combat (ainsi que dans les combats à venir).

Seira l'amie d'enfance de Muu et fille de Mill l'archimage royale

Combat en famille contre les vilains !

Magie-magie et vos idées ont du génie!

Dans Surging aura, la magie est au centre de tout. Votre personnage principal est un mage, et la seule façon qu’il a de vraiment faire mal n’est pas avec son baton (quoique une fois le niveau 40 dépassé...), mais avec ses sorts.

Chaque sort auquel Muu aura accès ne fera pas que lui coûter des points de magie (MP), mais ils ont également un temps d’incantation décompté en temps de chant (aria). Ainsi, pour chaque sort  en train d’être lancé, un texte défilera sur l’écran pour vous avertir avant que ledit sort ne fasse effet.

Si un mage se fait frapper durant le chant d’incantation de son sort, celui-ci sera ralenti la première fois, et stoppé la seconde. Il est donc vital de protéger son mage par un guerrier pendant que celui-ci est en train d’utiliser sa magie.

Dans le monde de Surging Aura, les sorts sont divisés en 6 catégories (Lumière, Ténèbres, Solide, Liquide, Sens, Esprit) qui sont subdivisés en 3 groupes : les sorts offensifs, les sorts bénéfiques et les contre-sorts. Ainsi, si la première catégorie regroupe tous les sorts susceptibles d’handicaper, blesser ou tuer les ennemis, la seconde permet de booster les statistiques, guérir les statuts ou soigner les alliés. Toutefois, c’est dans la 3e catégorie que Surging Aura innove. En effet, les contre-sorts permettent comme leur nom l’indique de contrer (comprendre annuler) les sorts ennemis ! Généralement, un contre-sort étant beaucoup plus rapide à lancer que les sorts qu’il est supposé contrer, il suffit de pouvoir identifier l’aria correspondant afin de préparer ses défenses. Au joueur donc de se souvenir quelle phrase (aria) correspond quelle catégorie de sort et d'agir en conséquence.

Torrent le sort qui fait le plus mal

Arh...je dois être mort, je vois des lapins à 6 bras qui me parlent...

2 types de personnages, une seule stratégie viable.

Si le nombre de personnages  dans l’équipe est limité à 3 dans Surging Aura, vous n’en rencontrerez que 2 types dans le jeu : guerrier (aka : meatshield) et magicien (Il est à noter que Muu sera le seul magicien que vous pourrez utiliser dans le jeu). A partir de là et en tenant compte des descriptions précédentes, la stratégie semble assez évidente : le mage invoque pendant qu’un des guerriers le protège et que l’autre attaque. Cette stratégie sera très certainement utilisée sur tous les boss, même si dans le cas des combats aléatoires il vous sera par la suite possible de les conclure sans avoir recours à la magie (Et tiens! Prends toi un coup de cane dans les schnocks!).

"Je te protègerai au péril de ma vie!!" (Non mais quel homme ce Nuuk)

Les 4 héros légendaires: Balam guerrier du feu, Ornz l'archimage de la Terre, Mill la mage de glace et Silk la lame du vent.

Une difficulté très élevée

S’il est un gros reproche que l’on peut faire à Surging Aura, c’est sans nul doute la difficulté élevée ajoutée à la fréquence importante de combats aléatoires. En outre, certains combats relèveront de l’impossible alors que d’autres seront d’un niveau normal, et l’incroyable longueur que peut prendre certains combats aléatoires risque d’en décourager plus d’un. De plus, il s’avère que la seule utilité du level-up est l’augmentation des HP et de la vitesse d’exécution des actions, étant donné que tous les paramètres relevant de l’attaque ou la défense dépendent à 95% de l’équipement du personnage. A vous donc de faire attention et de savoir fuir quand nécessaire.

Voilà ce qui risque de vous arriver si vous oubliez d'upgrader votre équipement...

Retour vers le présent...il y a maintenant 6 héros dans la légende.

Niveau graphique et musical.

Si le jeu est probablement l’un des plus beaux sur Megadrive, du fait des artworks et du character design plutôt travaillé pour l’époque, les musiques quant à elles sont relativement moyennes et le joueur aura vite fait de les oublier au profit d’autres bandes sons plus entrainantes telles que celles des Shining Force, Langrisser ou encore Phantasy Star 4.

Les héros de la croisade contre Rufeed

Et 20 ans plus tard...



AU FINAL...

Qualité visuelle

Un jeu aux graphismes excellents pour la megadrive. Les artworks sont de très bonne qualité et le chara design est plutôt réussi pour un jeu de cette époque.

 16

Qualité sonore

Des musiques assez banales sans rien de spécialement marquant...

 10

Background

Une histoire originale qui même si elle rappelle beaucoup celle de Kouuryuu Densetsu Villgust a tout de même de bons points. On regrettera juste le fait que le protagoniste soit muet et sans émotions ainsi que certaines transitions mal faites dans l'histoire.

 12

Interface - Jouabilité

L'interface est assez difficile à prendre en main et il faudra pas mal de temps avant de s'y retrouver dans les sorts. En revanche l'originalité du système reste un bon point même s'il rend le jeu plus difficile.

 11

Durée de vie - Rejouabilité

Une dizaine d'heure pour le finir, aucune quête secondaire... Bref, une durée de vie bien moyenne avec une rejouabilité nulle...

 8

Gameplay - Intérêt

L'histoire est plutôt interressante pour ceux qui aiment bien la fantasy, mais il faut garder à l'esprit que le jeu date du début des années 90, et l'intêret qu'on peut porter à ce jeu demeure relativement moyen.

 10

CONCLUSION

Malgré les nombreuses fautes de style et d'orthographe de la traduction française (que l'on va mettre sur le compte de la version beta), Surging Aura demeure un de ces petits jeux au packaging moyen avec ses originalités qui se fera un plaisir de vous distraire lorsque vous vous ennuyez. La difficulté assez importante du jeu risque toutefois de décontenancer bon nombre d'entre vous, débutants comme rpgistes expérimentés. Il ne saurait dire que je vous recommande de rester sur la version originale si vous comprenez la langue nippone.

11/20

Commentaires

prout,

il me tente bien en fait ce petit RPG

 

Dreamer,

Libre à toi de le tester si une trad simpliste et bourrée de fautes ne te dérange pas.

Mais au moins c'est traduit. J'ai toujours eu la flemme de me le faire en VO :)

- Message édité par Dreamer le 12/06/2011 à 23:11 -
prout,

Y'a p-e une version US moins dégueux.

Nigel,

Et ben non...
La seule trad existante est en FR !

Laisser un commentaire

Informations ! Vous êtes en mode visiteur ! Si vous le souhaitez, vous pouvez vous inscrire pour créer votre personnage.