Test de Yggdra Union - We'll Never Fight Alone sur Game Boy Advance

Malgré la sortie de la Nintendo DS, Atlus continue sur sa lancée GBA et nous traduit un superbe T-RPG de chez Sting qui exploite les capacités graphiques de ladite console à un tout autre niveau. Qu'en est-il donc? C'est ce que je vous propose de découvrir...

Fiche technique

Screenshot-titre du test de Yggdra Union - We'll Never Fight Alone
Développeur Sting Entertainment
Langue Anglais
Difficulté Très difficile
Genre T-RPG

L'histoire d'une guerre...

« La guerre, l'art de tuer en grand et de faire avec gloire ce qui, fait en petit, conduit à la potence.»
Cette citation de Jean Henri Fabre illustre parfaitement la situation dans laquelle se trouve le royaume de Paltina au début de l’histoire. Après un sanglant combat contre l’empire Bronquia au cours duquel le roi Ordene s’est fait tuer par le cruel empereur Gulcasa, la princesse Yggdra Yuril Artwaltz est contrainte de fuir en emportant la Gran Centurino, l’épée ancestrale de la famille royale. L’intro ouvre donc sur la fuite de notre charmante demoiselle à travers le pays, poursuivi par une troupe de soldats impériaux. Coincé dans les ruines d’un ancien fort, notre jolie princesse va alors tomber sur Milanor le loup argenté, prince des voleurs. Ce dernier, mécontent de voir les impériaux détruire sa base, va aussitôt donner une bonne leçon aux impériaux, avant de louer ses services à une Yggdra désespérée. Ainsi commence donc une aventure qui va mener nos deux héros à travers plusieurs pays, se trouvant des alliés par ci, repoussant l’armée impériale par là.

La fin d'un règne, le début d'une nouvelle ère
Petite Yggdra perdue et affolée avec sa groooosse lame

Un tactical RPG, vraiment??

Effectivement, Yggdra Union est un tactical RPG au même titre que Dragon Knight 4. A savoir que vous avez le contrôle de plusieurs escadrons composés d’un commandant et de 2 à 5 unités subsidiaires suivant le type de troupe. Bien évidement comme dans les Fire Emblem, o­n retrouve un système du type: la Hache est meilleure que la Lance qui est meilleure que l’Epée qui…etc. Certains d’entre vous se diront probablement déjà « Bouh les vilains copieurs !». Mais le système a été globalement étendu et un type d' arme possède des avantages et faiblesses contre plusieurs autres types. En outre , o­n assiste à l’apparition d’armes supplémentaires telles que l’arbalète qui possède une portée plus importante que les armes de corps à corps. Croyez moi, un positionnement stratégique fait souvent toute la différence entre victoire et défaite. Ajoutez à ceci les traditionnels bonus de terrains et un système de faiblesses et défenses élémentales et je vous assure que vous allez trouver ce jeu plutôt difficile à gérer.
Yggdra Union présente également une particularité en ce qu'il n'y a pas de points de vie à proprement parler. En effet chaque troupe possède un taux de moral qui augmente ou diminue en fonction des combats, et afin de vaincre définitivement une troupe ennemie, il faut donc réduire son moral à 0.

Contrairement à la version occidentale, la version japonaise est plus bien soft...
"Yggdra et ses amis, ils s'en vont dans la vie" (Dorothée)

Des cartes de tarot???

Yggdra Union se joue autour de cartes qui sont des éléments vitaux durant les combats. En effet, ces cartes déterminent tout: déplacement, puissance de frappe, techniques spéciales, etc. Ainsi, avant chaque combat vous devez en effet choisir un nombre de cartes parmi celles que vous possédez. Ce nombre de carte représente le nombre de tours que vous pourrez jouer avant d’avoir perdu le combat. En effet, à chaque début de tour, vous devez tirer une carte parmi votre jeu, et faire agir vos unités en conséquence. La carte indique :

-     Le nombre de cases sur lesquelles l’ensemble de vos unités pourra se déplacer pendant ce tour, (ce qui veut dire que si une unité utilise tous les points de déplacement, les autres ne pourront pas bouger) .
-     La puissance de l’attaque
-     Un type d’arme et une attaque spéciale qui ne peut être utilisé que par une troupe maniant ladite arme.

Vos victoires affecteront également la carte qui gagnera de la puissance au fil du temps. Il est à noter également que vous n’avez droit qu’à un seul assaut par tour, d’où la nécessité de bien placer ses personnages et de frapper avec la plus grande efficacité en conformité avec la carte selectionnée.

Enfin, un dernier détail concernant les cartes est la possibilité d'utiliser une attaque spéciale durant un assaut une fois la barre d'overdrive remplie. Ces techniques spéciales peuvent être de plusieurs ordres, allant de l'invocation de créatures à l'application d'un effet bénéfique pour les troupes en passant par des attaques dévastatrices.

Les illustrations des cartes sont plutôt réussies
Et certaines techniques spéciales font maaaal

Attaques en chaine

Un autre concept dans lequel Yggdra Union Innove complètement est celui des attaques en chaines. En effet les unités adjacentes à l’unité attaquante seront en mesure de délivrer des assauts supplémentaires aux ennemis (Sachez toutefois que l’adversaire a la même capacité). Ainsi, les unités qui sont à l’horizontale et à la verticale d’un commandant de sexe féminin, ou sur les diagonales d’un commandant de sexe masculin pourront lancer un assaut sur le ou les vilains que vous avez choisi de combattre.
En outre, ces attaques en chaine peuvent se combiner pour un maximum de 9 assauts, et de ce fait, savoir bien placer ses unités est un must qui vous rendra la vie bien plus facile.

Un exemple d'attaques en chaine
Même à 1 contre 4, Yggdra ne recule pas !

Et le reste?

Que dire de plus? Graphiquement, Yggdra Union est aussi abouti que Riviera et très certainement parmis les plus beaux jeux GBA traduits dans une langue accessible. De même, au niveau sonore, Shigeki Hayashi et Minako Adachi nous o­nt pondu une bande son excellent avec plus de 60 morceaux qui ne sont limités que par les capacités sonores de la bestiole de Nintendo.

Chevaliers, Archers, Magiciens, Sirènes,etc. Le monde d'Yggdra Union en enchantera plus d'un.
Trouver le bon timing pour déclencher une attaque spéciale est vital...

AU FINAL...

Qualité visuelle

Un chara design du même niveau que Riviera et une animation plutôt fluide font de ce jeu un must pour tout amateur de jolis artworks

 19

Qualité sonore

Des musiques en masse et même si elles n'ont rien de marquant, la composition globale est plutot réussie en dépit du portage sur la GBA.

 14

Background

Une très bonne histoire avec pas mal de rebondissements qui amènera le joueur à faire un choix entre une justice aveugle ou la paix dans le monde

 16

Interface - Jouabilité

A cause de la complexité du système, l'interface est assez difficile à manipuler, et même avec la notice, on ne s'y retrouve pas toujours. Heureusement que les tutoriaux dans le jeu sont nombreux et bien organisés.

 12

Durée de vie - Rejouabilité

Une très bonne durée de vie et la possibilité d'obtenir deux fins différentes est un facteur qui poussera pas mal de joueurs à recommencer l'aventure.

 15

Gameplay - Intérêt

Un jeu plutôt prenant, même si la complexité du système peut en dérouter plus d'un. Une fois dans l'aventure, la seule chose susceptible de nous faire décrocher est la frustration liée à trop de défaites.

 17

CONCLUSION

En tant que fan de T-RPG, je ne peux que recommander ce jeu qui est parmis les plus difficiles auquels il m'aie été donné de jouer. Les joueurs qui trouvent Final Fantasy Tactics trop faciles en auront largement pour leur frais en matière de difficultés.

15.5 / 20

Laisser un commentaire

Informations ! Vous êtes en mode visiteur ! Si vous le souhaitez, vous pouvez vous connecter afin d'intervenir avec votre personnage.