Test de Lunar Legend sur Game Boy Advance

Sorti au pays du soleil levant en 2001, nos amis américains ont eu l’opportunité d’en avoir une traduction juste un an après. Lunar Legend ( ルナ ~レジェンド ) est-il un nouvel opus ? Hélas il s’agit juste d’un (autre) remake du premier épisode sorti en 1992 sur Mega-CD. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Je vous laisse le découvrir...

Fiche technique

Screenshot-titre du test de Lunar Legend
Développeur Japan Art Media
Langue Anglais
Difficulté Facile
Genre RPG

Une légende meurt, une nouvelle naît...

Il y a de cela plusieurs millénaires, la déesse Althena transforma le monde désolé de l’étoile argentée en une terre luxuriante et fertile que ses habitants appelèrent plus tard « Lunar ».
Dans ce monde nouveau, 3 races apparurent : les hommes fauves, les humains et le peuple démoniaque. Tandis que la dernière fut condamnée à vivre dans les terres obscures appelées la Frontière, les humains et les hommes fauves vivaient côte à côte, se combattant de temps en temps pour faire la paix juste après. Afin de préserver les 4 éléments de la planète, Althena créa 4 dragons tout puissants et un guerrier capable de puiser dans la force des 4 créatures légendaires : le maître dragon. Quiconque souhaitait devenir maître dragon devait passer avec succès toutes les épreuves imposées par les 4 dragons.
Le dernier maître dragon à ce jour, considéré comme meilleur d’entre tous s’appelait Dyne. Sa mort durant la dernière mission que lui imposa la déesse demeure entourée de mystère...
Plusieurs années passèrent, et dans un petit village nommé Burg, sur une île perdue, un jeune garçon appelé Alex Noah rêve de devenir un jour un maître dragon comme Dyne. Malheureusement, son amie d’enfance Luna, ne l’entend pas de cette oreille et cherche à l’en dissuader par tous les moyens. Un jour, un jeune mage du nom de Nash Rumack arriva en ville, demandant quelqu’un qui pourrai le guider sur l’île, à la recherche d’un des 4 dragons légendaires...

L'écran titre...
Alex sur la tombe de Dyne

Le gameplay

Contrairement à son grand frère Lunar : the Silver Star, les personnages ne se déplacent plus vers l’ennemi pour l’attaquer durant les phases de combat. Le jeu adopte un style plus classique dans lequel le personnage va taper le vilain et retourne à sa position. Un système de Limit-Break a été également ajouté, permettant aux personnages de déchaîner une super attaque une fois que leur jauge a été remplie. En outre, il est possible pour certains personnages de changer leur limit-break en equipant certains objets ou certaines combinaisons d’objets. L’autre grand changement majeur, reste le système d’exploration de la carte du monde. En effet, si dans Lunar : the Silver Star il était possible de se promener sur la carte du monde et d’y rencontrer des ennemis, ceci n’est plus possible dans Lunar Legend, où l’on accède a une ville ou un donjon en le sélectionnant sur une carte du monde.

la carte du monde
Scène de combat

Son et Images

Soyons franc, graphiquement parlant, Lunar Legend n’a rien de plus que ses grands frères sur Mega-CD et Playstation. Les graphismes sont presque du même niveau que ceux de 1992, et malgré l’ajout de quelques images ici et là, la qualité visuelle n’atteint pas des sommets. Quant à la bande son, une partie est tout simplement du recyclage des versions CD en moins beau, le reste? Rien de mémorable...

Rencontre du 3e type...
Luna, tu me casses tellement les oreilles que je suis obligé de couvrir ta voix de mon ocarina!

Les changements

Personnellement je n’appellerais pas cela un lifting...mais parmi les changements notables il convient de citer :
-le scénario modifié
-Les décors « enjolivés » par rapport à la version Mega-cd
-Les cinématiques et les voix coupées
-La personnalité des protagonistes est mieux mise en valeur
-L’ajout de 2 nouvelles « grandes méchantes » aux allures sexy
-Un donjon bonus
-L’implémentation d’un système de cartes que l’on collectionne dans le jeu
La liste est probablement plus longue, mais n'ayant pas touché à un des anciens Lunar depuis plusieurs années, ce sont les changements qui m'ont marqués essentiellement

Xenobia revient accompagnée de 2 soeurs Phacia (à gauche) et Royce (à droite)
Et oui mon petit Alex...tu vas maintenent devoir prendre tes responsabilités...

AU FINAL...

Qualité visuelle

Plutôt joli même si ce n’est pas une grande merveille.

 14

Qualité sonore

Potable compte tenu des capacités de la game boy advance.

 12

Background

L’histoire sans les clichés américains n’est pas si mal, et certains aspects personnels des protagonistes est mieux développé que dans la version Mega-cd.

 16

Interface - Jouabilité

Menus faciles à comprendre, sobre et efficace...

 15

Durée de vie - Rejouabilité

Une durée de vie honorable mais une rejouabilité completement nulle...il n'y a aucune raison de le recommencer sauf pour les collectionneurs de carte ardus qui en auront raté quelques unes...

 13

Gameplay - Intérêt

Un jeu assez sympathique, l'histoire est plutot bien (re)dévelopée mais ne présente aucune particularité notable succeptible de laisser des traces durables dans les souvenirs du joueur. On notera essentiellement le petit effort fait sur les portraits des personnages lors de l'utilisation de leurs techniques spéciales mais globalement, le gameplay ne se démarque pas beaucoup des RPGs dits Old-school.

 13

CONCLUSION

Un jeu a réserver pour les gens en panne de RPG ou qui veulent voir une autre version de l'histoire d'Alex et Luna.

13.5 / 20

Laisser un commentaire

Informations ! Vous êtes en mode visiteur ! Si vous le souhaitez, vous pouvez vous connecter afin d'intervenir avec votre personnage.